Portenawak liste

Mardi 8 septembre 2 08 /09 /Sep 19:57

Publié dans : Hommage

Pour finir notre série, 2 vidéos.

La 1ère est une chansin de Douchka, "Disney girl" ayant vendu plusieurs millions de disques dans les années 80. Chanson entraînante (et pour une fois, pas le générique d'un dessin animé). Mais le plus important, ce n'est pas Douchka, c'est son danseur. Je vous laisse regader, il joue sa vie sur cette chorégraphie.


                    



La seconde afin de rendre hommage à "Papy René", des musclés, qui vient de décéder à la fin du mois d'août.
Pour ceux qui ne se souviennent plus, c'est celui qui a des lunettes. Et c'est parti pour la "Merguez Party".



Voir les 1 commentaires
Ecrire un commentaire
Samedi 29 août 6 29 /08 /Août 14:13

Publié dans : Hommage
"Dans ton cul" diront certains. Je vais chercher.

En attendant, en voici une qui n'y était pas.





 

Voir les 0 commentaires
Ecrire un commentaire
Jeudi 27 août 4 27 /08 /Août 21:48

Publié dans : Hommage
Chansons enfouies dans le tréfond de nos mémoires, tel est le thème de cette nouvelle série...



Voir les 0 commentaires
Ecrire un commentaire
Vendredi 19 juin 5 19 /06 /Juin 22:30

Publié dans : Champ. des étoiles

Le champion cette saison, gael8000, est aussi celui de la régularité. En tête depuis la 9ème journée, il a pu accroître son avance considérablement durant la phase aller tout en assurant avec sa solide équipe lors des matchs retours (cf. 1er tableau).






En effet, seulement 3ème de la phase retour, il est néanmoins le seul à avoir franchi aux allers comme aux retours la barre des 40 points de moyenne ; cette moyenne progresse même  de près de 3 points entre les 2 phases, et cela malgré 2 forfaits lors des retours (cf. 1er tableau).

A l'autre bout, Vounet, 4ème pendant toute la saison, est celui dont la progression après la trêve est la plus forte : 348 points de plus à son total pour les retours par rapport aux allers où il atteignait seulement 464 points (cf. le graphique notamment). Pris au piège de son équipe trop peu varié et de 4 forfaits lors des 8 premières journées, il n'a jamais pu véritablement envisager un retour dans la bagarre du titre.

Entre les 2 extrêmes, zouzou 58 et Biensur-biensur dont la bagarre de fin de saison pour la 2nde place fut haletante. Le Nivernais fut bagarreur et accrocheur lors de la phase retour qu'il remporte par ailleurs avec 997 points, soit 3 points sous la barre des 1000 points et 3 points sous une place d'unique dauphin de gael8000 qui semblait lui tendre les bras. Les spécialistes s'engagent cependant à dire que zouzou 58 sera un redoutable adversaire lors des saisons à venir.




Le parisien est de loin celui qui a le plus fluctué au cours de la saison (cf. graphique) :
  - 1er de la 1ère à la 8ème journée,
  - 2nd de la 9ème à la 23ème journée,
  - 3ème lors de la 24ème journée,
  - 2nd de la 25ème à la 27ème journée,
  - 3ème de la 28ème journée à la 32ème journée,
  - 2nd lors de la 33ème journée,
  - 3ème lors de la 34ème journée,
  - 2nd de la 35ème journée jusqu'au terme du championnat (avec 2 petits points d'avance sur zouzou 58).
Au total, il fut 8 fois premier, 23 fois second et 7 fois troisième. Peut-être victime de ses prises de risques régulières, en atteste le fait qu'il est le gagnant du "flop points" avec un étonnant -19 lors de la journée 28 (cf. 2nd tableau).

Toutefois, il ne faut pas oublier non plus qu'il a connu une grande période de disette avec 20 journées sans victoires (de la 3ème à la 22ème), alors que dans le même temps gael8000 enchaînait 21 journées sans aucune défaite (de la 1ère à la 21ème).




Nous en revenons donc encore une fois à la régularité du rouennais : 15,5 victoires et seulement 6 défaites (cf. 2nd tableau) et dans le même temps 30 fois au dessus des 30 points contre 26 fois à Biensur-biensur et zouzou 58 et 21 fois à Vounet (cf. 3ème tableau). Il s'est même permis d'avoir le "top points" avec un total de 94 points lors de l'avant-dernière journée, assommant ainsi ses adversaires qui espéraient encore le battre lors des ultimes journées du championnat. bref, un contrôle quasi parfait de la situation.



***
Jean-Luc PORTENAWAK - 19 juin 2009



Voir les 0 commentaires
Ecrire un commentaire
Jeudi 4 juin 4 04 /06 /Juin 23:30

Publié dans : Champ. des étoiles

Le doute n'était plus permis depuis plusieurs journées, mais cette fois c'est officiel, gael8000 est le champion 2009 des Etoiles. Le rouennais a mis un point d'honneur a vaincre lors des 2 dernières journées après s'être un peu laissé porter par son avance spectaculaire lors des matchs retours. Comme à chaque fois que la menace, ou le semblant de menace, était là, il a su gérer la situation et mettre un coup de collier pour écoeurer ses adversaires.

Il succède ainsi à Biensur-biensur, champion sortant  dont la lutte avec zouzou 58 fut le suspense de fin de saison. Le parisien conserve la 2nde place pour 2 petits points face au nivernais qui aura fait une explosive phase retour (1 seule défaite).

Toute l'expérience et la hargne de Biensur-biensur ne furent pas de trop pour être déclaré vice-champion. Cependant, Biensur-biensur regrettera certainement sa phase aller terne et sans fougue face à un gael8000 alors capable de marcher sur l'eau ; il s'est "retrouvé" lors des matchs retours, mais à force de vouloir poursuivre l'inaccessible gael8000, en prenant des risques parfois insensés, il a failli tout perdre et se retrouver 3ème (cf. son -19 points lors de la journée 28).

Malheureusement pour lui, c'est zouzou58 qui demeure 3ème. La déception doit être lourde du côté de Nevers après tant d'efforts consentis depuis 6 mois, bien qu'il ne figurait pas parmi les favoris au début de la saison, et même après les matchs allers durant lesquels il alterna le bon et le mauvais. Néanmoins, le tandem avec sa présidente s'est avéré efficace, et nul doute que l'an prochain, il sera, l'expérience aidant, encore plus redoutable.

Enfin, et c'est la mini-déception, Vounet termine à près de 450 points du vainqueur. N'ayant pu contracter une équipe viable rapidement (4 fois un zéro pointé lors des premières journées), gêné ensuite jusqu'à la trêve par une équipe bâtie à la va vite, il avait acquis un trop grand retard à la trêve pour jouer les 1ers rôles. La seconde phase fut de bien meilleure facture, mais il lui a manqué un peu de constance et il a "lâché" quelques peu sur la fin. A lui de montrer ce qu'il vaut vraiment l'an prochain, son potentiel et son sens de l'analyse étant reconnu de tous.

Vive le champion 2009 ! Vive gael8000 !




Jean-Luc Portenawak - 05 juin 2009

Voir les 3 commentaires
Ecrire un commentaire
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus