'Tit retour sur "Le Club des 5" (2/2)

Publié le par Méro

Pour nous remettre tous dans le bain, voici un petit descriptif pour chacun de ces 5 personnages en quête d'aventures.... (illustrations : Jean Sidobre)

 


François. Frère de Mick et Annie et cousin de Claude. Des 5, c'était le personnage que j'appréciais le moins étant gamin, mais à la relecture, je le déteste une page sur deux ! Quel chieur parfois, il n'y a pas d'autre mot ! C'est l'aîné de la bande et le casse-noisettes de services (j'insiste, je sais!).


Agé de 12 à 14 ans selon les aventures (oui, parce que, étant donné que la plupart des aventures se déroulent pendant les grandes vacances, les enfants prennent quand même environ 1 an un été sur dix), il s'auto-désigne régulièrement chef de la bande et impose le respect aux autres comme si il était leur père ! HO-RRI-PI-LANT !!! Bref, il est toujours prêt à donner des ordres (cela m'énerve tellement que je vous livre deux exemples que je viens de retrouver) :

"Taisez-vous tous les 2 (...). Ne vous disputez pas pendant ce temps (...)"  (Le Club des 5 en randonnée),

"Dépêchez-vous, les filles, car je veux fermer votre roulotte à clef pour que vous y soyez en sécurité" (Le Club des 5 et les saltimbanques).


Il est assez hautain, notamment avec les personnes qui ne sont pas de sa condition. Ce caractère explique qu'il a parfois quelques difficultés à admettre ses erreurs (cf. "Le Club des 5 au bord de la mer!").

 


Claude. Cousine de François, Mick et Annie et "propriétaire" de Dagobert. La vraie héroïne de la série en fait. Garçon manquée (son vrai prénom est Claudine) et bougonne à souhait, elle espère toujours le mystère et les aventures et va les chercher même parfois au détriment de ses cousins qui (parfois) souhaiteraient se reposer.


Agée de 10 à 12 ans, elle possède donc un caractère bien trempé, ne répond pas lorsqu'on l'appelle par son vrai prénom, déteste les pimbêches et encore plus celles qui essaient de se faire passer pour un garçon comme elle, car elle "aurait tant voulu être un garçon !". Tout cela ne l'empêche de pleurer comme une madeleine de temps en temps, mais en secret, car, n'est ce pas, on ne pleure pas quand on est un garçon !


Enfin, son père, Henri Dorsel est un savant très important, dont on ne connaît jamais la teneur des recherches (chimie? électronique? parfumerie? charcuterie?), mais ce qui facilite le démarrage de certaines aventures. A noter que c'est de lui que Claude tient son caractère boudeur et soupe au lait, sauf que lui, c'est 100 fois pire.

 


Mick. Frère de François et Annie et cousin de Claude. Son vrai prénom et Michel. J'aime beaucoup ce personnage. C'est l'intrépide de service, prêt à toutes les astuces courageuses et autres acrobaties pour dénouer les fils du mystère.


Malheureusement pour lui, il est parfois un peu à l'étroit entre une Claude qui agit sur des coups de têtes et son frère François qui le cantonne à un rôle de faire-valoir puisque, nous y revenons toujours, ce n'est pas à lui d'agir, il n'est pas l'aîné !


C'est également un joyeux luron, farceur et taquin, toujours prêt à faire enrager sa cousine, avec qui il a le même âge (entre 10 et 12 ans). C'est aussi le plus fameux estomac des quatre, ce qui n'est pas peu dire (je n'en reviens toujours pas comment ils bouffent sans arrêt dans leurs aventures....).

 


Annie. Soeur de François et Mick et cousine de Claude. C'est la petite dernière de la bande ; elle a entre "presque 9 ans" et "presque 11 ans". Je ne m'en étais pas aperçu avant, mais elle a très souvent un rôle très effacé dans la série. Point ou peu de poursuites, filatures ou incursions dans l'antre de l'ennemi pour cette "jolie petite fille" qui aime jouer à la poupée ou bien aider sa Tante Cécile, sa mère ou la cuisinière (la "fidèle Maria") à faire un bon gâteau.


Je ne dévoilerai pas un secret tabou en disant que son personnage n'est pas le plus intéressant des aventures. Ses interventions aux moments critiques ne sont pas toujours des sommets de pertinence et de logique. Elle a "peur", "peur pour [eux]", "peur pour les garçons", "peur pour Claude" ou bien "peur pour Dago".

 


Dagobert. Le chien de Claude. Une brave bête. Et intelligente comme il se doit, bien évidemment. Et avec le flair qui va avec.


Au début des aventures, il grogne souvent contre une ou plusieurs personnes. Cela étonne à chaque fois les 4 enfants qui déclarent à l'unisson ou séparément que : "C'est bizarre, Dago ne grogne contre personne habituellement". A ce moment là, c'est un code pour le lecteur, cela signifie que le gars contre lequel il grogne ou aboie, c'est le méchant. Les 4 autres ne s'en aperçoivent pas tout de suite généralement (ou alors juste Claude), ce qui constitue une de leurs rares absences dans la résolution des enquêtes.


Voilà, les présentations sont faites, à vous de re-lire leurs gentilles aventures pour vous délasser. Je conseille "Le club des 5 en vacances" qui est mon préféré, mais je ne conseille pas la lecture si vous recherchez un tant soit peu de suspense.

Publié dans Littérature

Commenter cet article