Quelle est la fiabilité de Wikipedia ?

Publié le par Méro

Voci le commentaire d'une visiteuse (je pense qu'il s'agit d'une femme), nommée Alithia, suite à mon article du 24 décembre 2006 pour lequel j'avais utilisé une référence à Wikipedia.

Wikipedia n’est pas fiable, et il faut dire  pas du tout fiable : bourrée d'erreurs et de points de vue non neutres, beaucoup de déformations, de la censure d’informations parues dans toute la presse et avérées ne peuvent être citées. Beaucoup d’ignorance, y compris pour les gens qui se permettent d’écrire sur les articles de sciences exactes (on imagine ce qu’il en est pour les sciences humaines et sociales). Wikipedia n’est pas une encyclopédie mais une addition de points de vue, pas du tout l’exposé du savoir, que la plupart des participants ignorent : chacun écrit ce qu’il veut, personne ne vérifie. Pas fiable comme source d’information, (tout doit être vérifié, et devrait être rectifié : c'est du grand n’importe quoi souvent). Contenu très faible. Elle est souvent fort partisane. On trouve pas mal de propagande sur les sujets d'actualité , de politique, d'histoire, qui sont complètement faussés, orientés.  Références systématique à des sites extrêmistes, extrême-droite qui fait passer des thèses négationnistes, extrêmistes qui font l’apologie du terrorisme (Hamas par exemple ou à la gloire de Ben Laden) des sites d’extrême-droite fasciste, il y a même des articles écrits directement  par ces organisations, extrême-gauche qui rejoint l’extrême-droite,  tendance Ahmadinedjad-Chavez et Dieudonné, avec un bon fond négationniste et antisémite –cela est + fréquent qu’il n’y paraît. Personne ne vérifie, personne ne peut rectifier car des petits  groupes protègent ces articles.

Beaucoup de n’importe quoi sur wikipedia, voyez de nombreux exemples cités sur le blog http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com

 

Bien que je laisse à son auteur l'entière responsabilité de ses propos, le débat mérite d'être ouvert, puisque Wikipedia est une encyclopédie libre à laquelle chacun peut contribuer.

Publié dans Chronique

Commenter cet article