En direct de la Parade des Solidays

Publié le par Méro

Ici Méro, en direct légèrement différé de la Parade Solidays à Paris (21 mai).

Grande Parade avec 10 chars itinérants et plus de 40 chanteurs ou groupes musicaux. La Parade a remonté Bastille, Rivoli, le Pont Neuf, le Quai d'Orsay pour finir aux Invalides...

Après avoir vu "Karpatt" (bien, mais je n'ai pas de photo) rue de Rivoli, j'ai pu voir passé toute une civilisation, m'étant posé sur le Pont Neuf.

"La civilisation" (Copyright Méro - 2006)

Qu'ai-je remarqué d'autres ? Et bien, la grande mode pour boire maintenant est d'y aller directement à la bouteille de vin blanc de 1L ou 1,5L (attention, pas de "La villageoise" quand même). C'était etonnant, la canette de bière aurait-elle fait son temps ?

Quoi d'autre ? Et bien, tout d'un coup, Emmanuel Petit est passé.

Emmanuel Petit (Copyright Méro - 2006)

Après, une jeune fille dans la foule, s'extasiait à voie haute sur ses piercings au bout de seins, elle adorait cela. Hélas, avec la brouhaha de "DJ Paulette" (moins bien, mais là j'ai une photo), je n'ai pas entendu la réponse de sa copine qui avait l'air de s'en être fait aussi quelques uns...

DJ Paulette (Copyright Méro - 2006)

Et puis, Emmanuel Petit est revenu, l'air un peu égaré...

Emmanuel Petit égaré (Copyright Méro - 2006)

Ensuite, ce fut la pause pipi. Surtout pour ceux qui avaient bu du vin blanc à la bouteille...

Pause pipi (Copyright Méro - 2006)

Puis "Les Wampas", avec son chanteur torse nu, jouant à Belmondo sur le toit du char.

Wampas (Copyright Méro - 2006)

Et enfin, "Cut Killer", avec une brave demoiselle (celle qui est assise, tout à gauche) qui téléphonait (pour se donner un genre parcequ'elle ne faisait pas partie du groupe peut-être ?), juste avant que je prenne la photo, alors que cela faisait -bien évidemment- un boucan de tous les diables.

Cut Killer (Copyright Méro - 2006)

Voilà, la fin vint juste après. Je suis alors reparti, non sans croiser une dernière fois Emmanuel Petit, complètement perdu parmi la foule cette fois.

Emmanuel Petit complètement perdu (Copyright Méro - 2006)

OK. Les photos ne sont pas terribles, mais eh, j'ai suivi les chansons aussi moi ! Je n'ai pas fait que prendre des photos ! Non mais ! Ou alors je prenais des vidéos, c'est mieux pour un spectacle musical (disponible sur simple demande, joindre un chèque en blanc à l'ordre de "Payons les impôts de Méro", merci).

Pour plus d'informations et plus de sérieux : http://www.solidays.com/

Pour signer l'appel de sensibilisation à la gratuité des médicaments génériques dans les pays pauvres : http://www.solidarite-sida.org/onsenfoutpas/

Publié dans Chronique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cam 30/05/2006 13:58

excellent résumé ma foi ! Sans oublier qu'il y'avait un vent de tout les diable !Vive manu petit et dj paulette